tout savoir sur le ptérodactyle

Dinosaure Volant -

Tout savoir sur le Ptérodactyle

de lecture - mots

Il y a des millions d’années, de nombreuses espèces de dinosaures ont peuplé la planète terre. Parmi ces différentes espèces, les scientifiques ont découvert des dinosaures volants dont les ptérodactyles

 

Découvrez dans ce dossier tout ce que vous devez savoir sur ce reptile volant. Où et à quelle période vivaient-ils ? Comment vivaient-ils ?  Qu’en est-il de sa morphologie ? Comment sont les ptérodactyles comparés à d’autres espèces ? Toutes les réponses sont ici!

Où vivaient les ptérodactyles ?

Le ptérodactyle est une espèce éteinte appartenant à la famille des reptiles volants appelés les ptérosaures. Ce reptile volant vivait en Afrique et en Europe comme la Bavière, durant le Jurassique supérieur. Cette période suit la période du Crétacé, soit il y a près de 65 millions d’années. 

ptérodactyle volant

Morphologie des ptérodactyles

Même si les ptérodactyles font partie des sous-groupes des ptérosaures, ces dinosaures volants possèdent ses propres caractéristiques.

D’abord, le nom ptérodactyle vient de deux mots grecs : « ptéron » signifiant aile et « daktulon » signifiant doigt. Les scientifiques ont donné ce nom à ce ptérosaure à cause de ses ailes qui comportes des doigts. En effet, les ptérosaures, incluant le Ptérodactylus sont dotés d’ailes auxquelles un quatrième doigt assez long y est fixé.

Et en général, les ptérodactyles ont une forme aérodynamique, notamment, grâce à un crâne allongé. Ces ptérosaures étaient caractérisés par un corps condensé et un long cou avec une immense gorge semblable à celle du pélican lui servant d’attraper les poissons. La queue pouvait être soit extrêmement réduite, soit absente.

Les ptérosaures à l’instar du ptérodactyle étaient dotés d’ailes constituées de peau, de membranes cutanées ressemblant à celles des chauves-souris. 

On distingue 3 classes morphologiques des ptérodactyles, en fonction de l’âge :

La première classe

Ces dinosaures volants possédaient des crânes de 1.5 à 4.5cm de long. Ce sont les espèces de moins de 1 an et qui sont dans l’apprentissage du vol.

La deuxième classe

Arrivés à ce stade, les crânes des ptérodactyles mesurent entre 5.5 et 9.5cm de long. Ils ont entre 1 et 2 ans dont les formes sont encore immatures.

La troisième classe

La troisième classe regroupe les adultes de plus de 2 ans.

Le développement des ptérodactyles laisse déduire que ce sont les ancêtres des reptiles de nos jours. En effet, cette croissance est plus similaire au développement des reptiles actuels. 

ptérodactyle

La dentition

La dentition des ptérodactyles varie également en fonction de l’âge. Le plus jeune spécimen qu’on a découvert ne possède par exemple qu’à peine 15 dents

Pourtant, les autres spécimens adultes ont beaucoup plus de dents qui sont plus fines. Ces ptérodactyles pouvaient avoir jusqu’à 90 dents coniques. Ces dents sont placées dès l’extrémité des mâchoires. Les dents placées à l’arrière sont plus petites.

La taille

Lorsqu’on parle de dinosaures, qu’ils soient des espèces volantes ou non, on imagine souvent que ce sont des animaux géants. Pourtant, certaines espèces de ptérodactyles avaient à peine la taille d’un pigeon !

D’autres spécimens de ptérodactyloïdes possédaient une envergure de 50 cm à 1m

Comment se déplace les ptérodactyles ?

Les ptérosaures étaient les premiers vertébrés capables de voler, battre des ailes, se soulever et parcourir les cieux. Leur technique de vol est assez similaire à la technique de vol des chauve-souris. 

Les ptérodactyles effectuent généralement le vol plané grâce à ses grandes ailes. Une crête au-dessus de son crâne lui permettait de s’orientait facilement au cours de son vol.

Par ailleurs, une étude a démontré que les muscles de vol des ptérosaures sont assez puissants pour leur permettre à la fois de marcher comme des quadrupèdes et de voler. 

Les ptérosaures de grande taille pourraient voler à des vitesses supérieures à 100 km/h pendant un moment pour planer par la suite à une vitesse de croisière d’environ 90 km/h.     

ptéranodon

Les bébés ptérodactyles savaient voler dès leur naissance

Des fossiles d’embryons de ptérodactyles morts juste avant leur naissance ont été dernièrement découverts en Chine et en Argentine. Des spécialistes de la reproduction aviaire et reptilienne ont comparé ces fossiles avec des données relatives à la croissance prénatale des oiseaux et des crocodiles.   

Leur analyse a permis de conclure que les bébés ptérodactyles savaient voler dès leur éclosion

Cette capacité à prendre leur envol à peine sortis de l’œuf leur a permis de fuir les prédateurs. Par conséquent, ils pouvaient probablement survivre sans leurs parents dès leurs premiers jours, au même titre que les tortues et les lézards de notre époque. Contrairement, les oiseaux et chauves-souris ont besoin de soins parentaux dans leurs premiers jours.   

Des dinosaures volants à sang chaud ou à sang froid ?

Les premières recherches ont révélé que les ptérosaures étaient des animaux à sang froid. 

Cependant, les recherches scientifiques ont remis en question cette hypothèse des années plus tard. Pour cause, les Jeholopterus ninchengensis et les Sordes pilosus portaient des manteaux velus composés de filaments appelés pycnofibres. Visuellement, ces filaments ressemblent à des cheveux. Cela sous-entend que c’étaient des créatures à sang chaud, et par conséquent leur corps produisait de la chaleur.            

groupe ptérodactyle

L’alimentation des ptérodactyles

En général, les ptérosaures étaient des carnivores friands de proies : poissons, insectes, crabes, lézards, nouveau-nés dinosaures, carcasses, œufs et calmars. Les fruits faisaient également partie de son menu s’ils en trouvaient. Toutefois, le chasseur comme il était pouvait devenir une proie des dinosaures carnassiers.     

Quant au Ptérodactylus, malgré, sa petite taille, il profitait d’une alimentation variée et riche.        

Quand le premier ptérodactyle a-t-il été découvert ?

En 1784, le scientifique italien, Cosimo Collini découvre et identifie le premier ptérosaure, Ptérodactylus. Ce scientifique estime que c’est une espèce marine dont les ailes sont utilisées comme des pagaies.      

En 1801, pour l’anatomiste français, Georges Cuvier, la créature est capable de voler. En 1809, la découverte d’un squelette-fossile en Allemagne a amené Georges Cuvier à inventer le terme « Ptérodacyle ». 

Le terme est ainsi utilisé par les scientifiques qui réalisent plus tard la découverte d’une nouvelle espèce, des reptiles volants. Le nom « ptérodactyle » passe alors dans le langage courant et reste un terme populaire pour nommer ces nouveaux genres de reptiles.       

squelette ptérodactyle

  

Les ptérodactyles comparés aux autres espèces

La différence des ptérodactyles avec les autres espèces comme le ptéranodon et les ptérosaures réside dans la taille.

Le Ptérodactylus antiquus

Ptérodactylus antiquus était assez petit comparé aux autres ptérosaures. Pourtant, il vivait depuis des dizaines de millions d’années. Une fois adulte, sa taille aurait atteint 1,06 mètre approximativement. Les plus grands individus ont des envergures ne dépassant pas 2,5 mètres. Beaucoup d’entre eux ont des envergures d’environ 0,6 à 0,9 mètre seulement. 

Des confusions subsistent au départ concernant l’envergure du Ptérodactylus. En effet, certains individus de son espèce ont été identifiés en réalité comme des juvéniles ayant pourtant la taille d’un adulte.      

différent ptérosaure

Les plus petits et plus grands ptérosaures

Dans la famille des ptérosaures, les ptérodactyles étaient de taille moyenne comparée aux autres ptérosaures : 

    • Le plus petit ptérosaure découvert s’appelle Nemicolopterus crypticus avec une envergure de 25 cm seulement.             
    • Un autre grand ptérosaure, Coloborhynchus capito a une envergure d’environ 7m lorsqu’il déploie ses ailes. Son fossile se trouve au Natural History Museum de Londres depuis 1884. 
    • Le plus grand des ptérosaures qui vivait au Crétacé supérieur était Quetzalcoatlus avec son envergure mesurant entre 10,6 et 12,20 mètres.

Selon les scientifiques, cette capacité hors du commun pourrait avoir façonné la grande envergure de leurs ailes.

Les ptérodactyles ne seraient donc pas des dinosaures ?

Les ptérodactyles et les dinosaures possèdent chacun leurs propres caractéristiques. La première différence la plus évidente porte sur la structure des membres. Les ptérosaures possédaient des membres se trouvant au-delà des côtés de leur corps, comme ceux des crocodiles et lézards. Par contre, les membres des dinosaures se situaient sous leur corps.       

Les ptérosaures et les dinosaures avaient le même ancêtre mais chacun a leur propre évolution. Cette différence d’évolution peut être observée dans les structures différentes des jambes et des os des deux créatures. Cependant, les deux animaux se sont éteints en même temps, il y a 66 millions d’années.

ptérodactyle au dessus de l'eau

   

Quelle est la descendance des ptérodactyles sur l’époque actuelle ?

Malgré un mode de vie et une technique de vol des ptérodactyles similaires au chauve-souris, les oiseaux modernes n’ont aucun lien de descendance avec les ptérodactyles. Ces derniers avaient strictement l’apparence des reptiles

Les oiseaux d’aujourd’hui sont plutôt des descendants des petits dinosaures carnivores à deux pattes et couverts de plumes, de l’époque du Jurassique et du Crétacé.    

L’une des différences entre les ptérosaures, des reptiles volants et les oiseaux modernes à plumes est leur démarche. Les recherches scientifiques suggèrent que les ptérosaures marchent sans doute à quatre pattes une fois sur terre, alors que les oiseaux sont exclusivement bipèdes.

déguisement ptérodactyle

Si jamais ce costume de ptérodactyle vous plait, et que adorer faire la fête entre amis, découvrez nos dinosaures gonflables.

Les Différentes Espèces de Ptérodactyle

Toutes les Espèces de Ptérodactyle:

  • Pterodactylus antiquus 
  • Pterodactylus arningi
  • Pterodactylus cerinensis
  • Pterodactylus grandipelvis
  • Pterodactylus grandis
  • Pterodactylus kochi
  • Pterodactylus manseli
  • Pterodactylus maximus
  • Pterodactylus micronyx
  • Pterodactylus pleydelli
  • Pterodactylus suprajurensis

Conclusion

Les ptérosaures n’ont malheureusement laissé aucune descendance sur Terre. En plus, il est rare de découvrir les fossiles de cette espèce. Quant aux fossiles déjà découverts, ils sont généralement incomplets car ils sont si fragiles ou mal préservés. 

Par conséquent, les recherches deviennent plus méticuleuses et compliquées. Les paléontologues doivent donc étudier plusieurs fossiles d’une même espèce pour mieux comprendre comment ces dinosaures volants ont vécu sur notre planète il y a plus de 150 millions d’année.

Vous aimerez surement cet articles


Recevez nos articles dans votre boite email.